Soupçonné de blanchiment d’argent par la CENTIF, Mbaye Jacques Diop demande à être entendu par le procureur

Mbaye Jacques Diop est très irrité contre les soupçons de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF) qui pèsent sur lui. L’ancien président du Conseil de la République pour les Affaires Economiques et Sociales (CRAES) qui a balayé les soupçons en son encontre, menace de porter plainte contre l’ancien président de la CENTIF, tout en demandant au procureur de l’entendre sur cette affaire.



Soupçonné de blanchiment d’argent par la CENTIF, Mbaye Jacques Diop demande à être entendu par le procureur
 
Manifestement, l’ancien maire de Rufisque compte aller jusqu’au bout de ce contentieux qui l’oppose à la CENTIF. Accusé de blanchiment d’argent et de détournement de deux milliards de FCFA au CRAES dont il était à la tête, Mbaye Jacques Diop envisage de porter plainte contre l’ancien président de la CENTIF, Ngounda Kane pour « diffamation et diffusion de fausses nouvelles ». « Je n’ai jamais détourné un centime ; Je ne sais pas comment on blanchit de l’argent. Mbaye Jacques Diop n’est pas de cet acabit-là », a-t-il pesté dans l’émission « opinion » de Walf tv de ce dimanche dont il est l’invité.
 
Très déterminé à élucider ce dossier, M. Diop demande à être entendu par le procureur car étant persuadé que ce rapport n’existe pas encore et ne figure pas sur la table du procureur.
 


Lundi 30 Avril 2012 - 13:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter