Soupçons sur le patrimoine du maire de Ziguinchor

Le patrimoine présumé d'Abdoulaye Baldé comprend notamment des terrains acquis dans la station balnéaire du Cap Skirring, des avoirs dans trois comptes bancaires, deux maisons, une société d’assainissement, des voitures. Abdoulaye Baldé conteste la valeur de ses biens, qui selon lui, aurait été « gonflée ».



Abdoulaye Baldé, l'actuel maire de Ziguinchor et ancien secrétaire général de la présidence sénégalaise (d) en compagnie de Karim Wade, fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, le 30 octobre 2008 à Dakar.
Abdoulaye Baldé, l'actuel maire de Ziguinchor et ancien secrétaire général de la présidence sénégalaise (d) en compagnie de Karim Wade, fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, le 30 octobre 2008 à Dakar.

Le maire de Ziguinchor estime faire l’objet d’une chasse aux sorcières. Ce patrimoine est, selon ses mots, « une extrapolation »  pour faire de la communication politique. Proche collaborateur de Karim Wade, Baldé travaillait à ses côtés, en tant que directeur exécutif de l’Agence nationale de l’Organisation de la Conférence islamique (l'Anoci), une agence décriée par l’Inspection générale d’Etat (l'IGE).

Dans son rapport publié la semaine dernière, l’IGE pointe du doigt le fonctionnement de cette agence, qui a brassé énormément de fonds pour réaliser plusieurs infrastructures routières et hôtelières. Les inspecteurs relèvent plusieurs dépassements budgétaires, un manque de traçabilité et un retard dans la reddition des comptes.

 


Rfi.fr

Lundi 11 Août 2014 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter