Stabilité: «Les dignitaires et chefs coutumiers doivent jouer leur rôle», Grand Serigne, Papa Ibrahima Diagne



Stabilité: «Les dignitaires et chefs coutumiers doivent jouer leur rôle», Grand Serigne, Papa Ibrahima Diagne
Le Diender, plus précisément Ndiar Tidiane, a été le point de convergence de toute la communauté léboue du Cap-Vert,  ce week-end. Des retrouvailles où l’appel pour l’unité et la paix ont été réitérés par le Grand Sergine de Dakar, Papa Ibrahima Diagne. Mais surtout de partage, de réconciliation et de respect des valeurs lébou, léguées par leurs ancêtres.  A l’occasion de ce grand rassemblement traditionnel et de prières et d’observation, des rituels ont eu lieu sur les sites sacrés du Cap-Vert, plusieurs allocutions ont été faites, dont la quintessence a été axée  autour de la paix et l’unité et le maître-mot a été la stabilité.


Un paradigme qui a mobilisé des énergies, incarnées par le Chef Supérieur de la Collectivité léboue : «En cette période de troubles et d’insécurité dans le monde et dans certains pays en Afrique, nous formulons d’ardentes prières pour que l’humanité, l’Afrique en particulier retrouve la paix et la sécurité pour un développement harmonieux. Que le Bon Dieu répande sa grâce au Sénégal. Que la paix sociale soit davantage consolidée dans notre cher pays», a-t-il dit. «Je suis en relation avec des Chefs traditionnels de plusieurs pays d’Afrique, car j’estime que les dignitaires et chefs coutumiers doivent jouer leur rôle pour la paix, la sécurité en Afrique et s’impliquer dans le processus de développement du continent », a-t-il ajouté.


Avant de poursuivre : «Nos prières s’adressent surtout au Chef de l’Etat, le Président Macky Sall et les membres du Gouvernement en ce lieu sacré. D’autant que si le Président et ses proches collaborateurs sont en paix par la grâce de Dieu, c’est le Sénégal qui en bénéficie pour l’émergence économique, sociale et culturelle ». Toutefois, l’occasion a été saisie pour annoncer la décision de la Communauté léboue de mettre en place prochainement le Haut Conseil de la Collectivité léboue. Avec comme  objectifs: Prévenir les conflits, renforcer la cohésion sociale, accompagner le développement endogène, valoriser le patrimoine culturel, renforcer la chefferie traditionnelle sénégalaise et africaine. Ce futur organe de ladite communauté se veut un instrument de régulation sociale, de paix et d’impulsion de développement.
 

Ibrahima Mansaly

Mercredi 22 Avril 2015 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter