Sud ivoirien: 5 Mds Fcfa prévus pour des infrastructures en vue de la création d'une zone industrielle à Adzopé (ministre)

Le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Patrick Achi, a annoncé samedi que 5 milliards de Fcfa étaient prévus pour la construction d’infrastructures en vue de la création d’une zone industrielle à Adzopé, ville située à 90 Km au Nord-est d’Abidjan, au cours d’une conférence de presse.



Patrick Achi, à gauche du PM Duncan
Patrick Achi, à gauche du PM Duncan

Ce projet intervient dans le cadre de l’"axe de la stratégie du développement industriel" du chef de l’Etat en vue de faire des "pôles de croissance" économique dans le pays, a dit Patrick Achi, en marge d’une visite de M. Ouattara à Adzopé. 

 

Il a rappelé qu’aujourd’hui, les zones industrielles de Yopougon et de Vridi, respectivement situées à l’Ouest et au Sud d’Abidjan "sont saturées", par conséquent la construction d’autres sites pouvant accueillir des usines hors de la capitale économique ivoirienne s’impose. 

 

Les investisseurs recherchent des espaces industriels où ils peuvent trouver de la voirie de "qualité" pour y accéder, ainsi qu’une électricité "suffisante" et de l’eau pour faciliter leurs productions. 

 

Ce budget prévisionnel de 5 milliards de Fcfa devra permettre de faire "toutes les viabilisations primaires", entre autres le renforcement de l’électricité, des voiries et de l’eau dont la quantité devrait encore être renforcée.

 

Après avoir expliqué "la logique de la création de la zone industrielle d’Adzopé", M. Achi, a insisté que "ces 5 milliards vont permettre de construire les infrastructures qui vont rendre cet espace attractif pour les investissements". 

 

Cette zone industrielle devrait permettre par ailleurs d’apporter une solution à la problématique de l’emploi dans cette région baptisée la Mé où "77% de la population a moins de 35 ans".

 

"Cela montre que cette population est particulièrement jeune (…) et le vrai défi, c’est celui de l’emploi et nous avons profité du fait d’être à une heure d’Abidjan", pour proposer cette plate-forme industrielle, a-t-il poursuivi.

 

"Plus de 80% de l’activité économique de la Côte d’Ivoire est concentrée" à Abidjan, ce qui fait que la population du pays (23 millions d’habitants) "ne fait que grossir" avec le quart vivant dans la capitale économique ivoirienne. 

 

Cette politique de l’Etat ivoirien vise également à renforcer la politique de décentralisation et le transfert des activités économiques dans d’autres régions, afin d’éviter l’exode rural.

 

Le gouvernement ivoirien a créé, il a quelques mois, une nouvelle zone industrielle située à "PK24", à proximité d'Abidjan, afin de permettre aux investisseurs de pouvoir installer leurs unités de production.


ALERTE INFO

Dimanche 10 Mai 2015 - 06:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter