Suivi de l’Acte III de la Décentralisation : Macky Sall crée une entité pour le dialogue

La réussite de l’Acte III de la Décentralisation tient à cœur le président de la République. C’est dans ce sens que Macky Sall a créé une nouvelle entité stratégique consultative chargée de faciliter le dialogue entre l’Etat et les Collectivités locales.



Suivi de l’Acte III de la Décentralisation : Macky Sall crée une entité pour le dialogue
«Le chef de l’Etat décide de créer, auprès de lui, une entité stratégique consultative chargée de faciliter le dialogue entre l’Etat et les Collectivités locales et d’en assurer le suivi». Cette résolution a été prise hier par le chef de l’Etat lors du Conseil des ministres.

Selon lui, la création de cette entité fait suite à son désir «d’impulser et d’accompagner le processus de rénovation du dialogue entre l’Etat et les Collectivités locales et entre les Collectivités locales elles-mêmes, en vue de bâtir des consensus territoriaux dynamiques et des partenariats crédibles, pour le bien-être des populations».

Toujours dans le chapitre des explications, le président de la République est convaincu que «ce dialogue rénové permettra également d’assurer l’évaluation et le suivi permanents des impacts et problématiques de la nouvelle réforme de la décentralisation, notamment aux plans juridique, administratif et économique».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 5 Novembre 2015 - 07:43




1.Posté par Mamadou Lamine Diouck le 05/11/2015 09:30
La mise en place au niveau de la Présidence de la République d'une Instance chargée d'organiser le dialogue entre l'Etat et les collectivités locales n'a aucun sens. Les rapports entre l'Etat et les collectivités locales sont définis et organisés par l'Acte III et de ce point de" vue les textes ne laissent aucune place à l'improvisation.
Deux choses sont possibles de mon point de vue:
1°) Il faut se rappeler que l'acte III n'est pas le fruit d'un dialogue large et franc entre les différents acteurs de la décentralisation. Les textes ont été adoptés dans la précipitation et leur application soulève de nombreuses réserves de la part des collectivités locales. IL s'y ajoute que les rapports entre le Ministère en charge des collectivités locales et ces dernières sont marqués par une tension permanente et tous les actes initiés par le Gouvernement sont perçus comme actes politiques destinés à affaiblir un adversaire. Aussi un dialogue franc et fructueux n'est possible qu'à l'intérieur d'une instance autonome qui regroupe les différents acteurs de la décentralisation et à laquelle est confiée l'initiative des réformes et l'organisation du dialogue entre les acteurs.
2°) Je ne conseille pas au Président de la République de prendre directement en charge le dialogue et le suivi des relations entre l'Etat les collectivités locales. Ce dialogue, outre les dispositions législatives et réglementaires, doit s'organiser autour du Premier Ministre et des Ministres en charge des collectivités locales ( Ministère de l'Intérieur et Ministère chargé des collectivités locales). Le Chef de l'Etat doit constituer un recours en vue de faciliter le dialogue entre les acteurs. IL ne faut jamais perdre de vue que les collectivités locales ont leur personnalité propre et ne sont pas sont tutelle.

2.Posté par FATIMA MASSAGE le 05/11/2015 10:18
VS QUI ETES STRESS OUBIEN MENER PAR LA FATIGUE VENEZ DECOUVRIR NOTRE ILLUSTRE CABINET FAYIMA VS PROPOSE SES DIFFERENT TYPE DEMASSAGE ET PLEIN DE SURPRISE UNE EQUIPE DE JEUNE FILLE TRES PROFESSIONELLE VS ACCEUILLE DS UN CDRE BIEN EQUIPE EN TTE DISCRETION CTACT 77 776 36 53

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter