Supercoupe d’Afrique : l’ES Sétif bat Al Ahly et entre dans l’histoire

L’ES Sétif est entrée dans l’histoire du football africain par la grande porte en remportant sa première Supercoupe d’Afrique. Les Algériens l’ont emporté face aux doubles tenants du titre, les Egyptiens d’Al Ahly 6 tirs au but à 5 (1-1 dans le temps réglementaire).



Hossam Ghaly (Al-Ahly) à la lutte avec Amine Megateli (Entente Setif), le 21 février 2015 à Blida. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Hossam Ghaly (Al-Ahly) à la lutte avec Amine Megateli (Entente Setif), le 21 février 2015 à Blida. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Logique respectée ce samedi 21 février à Blida lors de la Supercoupe d’Afrique entre les Algériens de l’ES Sétif, vainqueur de la dernière Ligue des champions de la CAF, et les Egyptiens Al Ahly, qui ont enlevé la Coupe de la Confédération 2014.

Dans un stade Mustapha-Tchaker de Blida qui est loin d’avoir fait le plein, les supporteurs algériens mettent une belle ambiance et il faut moins de dix minutes pour que les blancs de Sétif se mettent en route. A la 8e minute, un tir de Ahmed Gasmi est détourné par un défenseur égyptien et frôle la lucarne du but d’Al Ahly.

Al Ahly, peu mobile en attaque, semble incapable d’entrer dans la surface de réparation adverse, mais se montre dangereux sur coup de pied arrêté : un coup franc de Waleed Soliman transperce le mur algérien avant d’être stoppé par le gardien de Sétif (17e). Puis Sétif met un nouveau coup de pression sur la cage égyptienne à la 22e avec un coup franc excentré de Toufik Zerara qui passe de peu au dessus de la transversale.

La première demi-heure, sans être ennuyeuse, est singulièrement brouillonne, d’un côté comme de l’autre, particulièrement dans les phases offensives.

Avant la mi-temps, les débats s’équilibrent. Sétif procède par contres et Belameiri est à deux doigts d’ouvrir la marque sur un tir à quinze mètres de la cage de Sherif Ahmed, encore détourné par un tibia égyptien (38e). Sur l’action suivante, c’est le gardien de Sétif Khedairia qui se met en évidence en plongeant bien sur une tentative lointaine d’Al Ahly.

Al Ahly revient de loin

Dès la reprise, on retrouve Waleed Soliman, l’attaquant d’Al Ahly, qui file sur la droite et tente un tir en force. Il faut une belle intervention du gardien sétifien pour garder sa cage vierge.

A partir de l’heure de jeu, les acteurs les plus convaincants sont les supporteurs de Sétif qui entament des chants pour encourager leurs joueurs. Et cela porte ses fruits : Abdelmalik Ziaya trouve l’ouverture à la reprise d’un centre venu de la gauche (1-0, 70e).

Une poignée de secondes plus tard, un défenseur sétifien repousse sur sa ligne de but un tir égyptien alors que son gardien est archi-battu. A ce moment du match, on se dit que la Supercoupe d’Afrique a choisi son camp…

Tandis que les rouges jettent leurs dernières forces dans la bataille, Sétif profite de contres et manque de peu le KO sur une frappe de Toufik Zerara détournée du bout des gants par Sherif Ahmed, le gardien égyptien. Puis, comme souvent lors de ce type de fin de match couperet, on rejoue fort Chabrol, avec Sétif dans le rôle des remparts qui plient mais ne rompent pas. Et cela pendant près de 94 minutes…

On joue depuis quatre minutes dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps quand le latéral égyptien Hussein Ali réussit à redresser in extremis un ballon qui va sortir en faveur de Sétif. Sur le centre, la défense algérienne cafouille et rend le ballon à Emad Moteab, entré en jeu peu avant. En renard des surfaces, l’Egyptien glisse le ballon dans les filets (1-1, 90e+4).

Le rêve de Sétif va attendre. Mais pas longtemps. On enchaîne directement avec la séance de tirs au but. Et si le destin hésite une nouvelle fois à pencher d’un côté ou de l’autre, il choisit définitivement Sétif qui l’emporte après que son gardien a arrêté la sixième tentative égyptienne d'Hassem Mahmoud.

Sétif remporte sa première Supercoupe d’Afrique face à un sérieux client : Al Ahly restait sur deux succès consécutifs dans la compétition ! 


Rfi.fr

Dimanche 22 Février 2015 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter