Suppression des fonds communs de la justice : l’Ums maintient le combat judiciaire contre le gouvernement



Suppression des fonds communs de la justice : l’Ums maintient le combat judiciaire contre le gouvernement
C’est la manière qui nous dérange dans cette affaire a dit le président de l’Union des magistrats sénégalais. Et Abdoul Aziz Seck d’ajouter relativement à la décision du gouvernement de supprimer les fonds communs « quand nous constatons qu’une autorité a violé la loi c’est notre devoir d’attaquer cette décision en justice et dans l’espèce c’est un recours pour excès de pouvoir ».


Le président de l’Ums qui était dans l’émission grand jury a regretté que le gouvernement puisse faire dans l’amalgame en présentant les magistrats comme certains qui en voulaient trop au moment où des sénégalais étaient dans les eaux. Comme beaucoup de sénégalais, les membres de l’Ums ont participé à la solidarité nationale sans tambours ni trompettes selon Monsieur Seck.

D’ailleurs parlant de salaires et comparer aux présidents de l’Assemblée ou du Sénat et mêmes des patrons d’agences Monsieur Seck trouve normal que des responsables de certaines cours puissent percevoir un salaire de cinq millions.


Dimanche 16 Septembre 2012 - 15:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter