Suppression du Sénat et de la vice-présidence : « Y’en a marre », le M23 et les Assises nationales ont exercé une pression sur Macky Sall, selon les libéraux

Les mains de « Y’en a marre », du M23 et des Assises Nationales sont derrière la suppression du Sénat et de la vice-présidence, mais aussi de la création du Conseil économique, social et environnemental. C’est du moins la conviction du président du groupe parlementaire des libéraux et démocrates, Modou Diagne Fada qui ne décolère toujours pas face à ce projet de loi voté il y a quelques instants à l’Assemblée nationale ce mercredi.



Suppression du Sénat et de la vice-présidence : « Y’en a marre », le M23 et les Assises nationales ont exercé une pression  sur Macky Sall, selon les libéraux
Les députés libéraux qui n’ont pas pris part au vote du projet de loi, expliquent leur bouderie par « l’illégalité » qui a caractérisé ce congrès. Très irrité contre la suppression de la Chambre haute, « le président de la République doit puiser dans ses ressources » pour apporter solutions aux inondations, lâche l’ancien ministre de la Santé sur les ondes de Sud FM.
 
Fulminant une stratégie politique et un faux prétexte des inondations, le libéral qui qualifie cette mesure de « démagogique », appelle à cet effet à « supprimer l’Assemblée nationale » et injecter son budget dans la lutte contre les inondations.
 
Pour leur part, les élus de Benno Bokk Yaakaar approuvent en majorité ce projet de loi et parlent de moyens pouvant permettre le recasement des sinistrés des inondations.

Mamadou Sakhir Ndiaye

Mercredi 19 Septembre 2012 - 15:57




1.Posté par taaw le 19/09/2012 22:13
il est trop imprudent ce diagne fada .Qu'il arrête
et sache que les sénégalais leur en veulent tjrs
d'avoir dilapidé les bien du pays. La recherche de
solutions contre le mal qui frappe le peuple doit être encouragé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter