Supputations sur l’avenir de l’Aéroport de Dakar : Il ne sera pas fermé avec la construction de l’AIBD…



Dans un entretien avec le quotidien national le Soleil du 03 février 2014, le Directeur Général de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIDB) de Ndiass affirmait qu’ « c’est clair ! Avec  l’ouverture de l’aéroport Blaise Diagne, il n’y aura plus de vols commerciaux à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor où la situation est déjà alambiquée ». Dans cet entretien avec nos confrères, Abdoulaye Mbodji expliquait aussi parlant des travaux du nouvel aéroport qu’il y aura sur place « la construction des bâtiments administratifs où toutes les sociétés de la plateforme de l’aéroport de Dakar devront déménager. »

Cette sortie qui semble sceller le sort de l’aéroport de Dakar est réfutée par le président du Conseil d’Orientation de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS). « Le chef de l’Etat dit qu’il ne mettra jamais fin aux ADS et que l’aéroport de Dakar ne sera pas fermé »,  El Hadji Malick Sarr qui rapporte ces confidences aux agents lors de la fête organisée à l’honneur des retraités de l’Agence ce mercredi, demande aux travailleurs de relever les défis pour hisser le  système aéroportuaire du Sénégal à la hauteur des ambitions du président Macky Sall.

Concernant la vingtaine de retraités, la Directrice Administrative et Financière a précisé dans son discours que « hormis un seul départ enregistré en 2012, vous constituez la première vague d’agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite depuis l’érection de l’Agence des Aéroports du Sénégal en 2008. » Au nom des retraités le doyen Alioune Ndiaye dira que « jamais de mémoire d’agents des ADS, une telle cérémonie n’a été organisée pour des retraités de la boîte.» Le Directeur Général des ADS a d’office fait de ces retraités ses conseillers et s’est engagé à apporter une contribution personnelle et annuelle d’un million de franc CFA au GIE monté par les retraités.

Des échanges de cadeaux ont mis fin à la cérémonie organisée au hangar pèlerin de l’aéroport de Dakar. Cérémonie ouverte par des prières et l’hymne national et entrecoupée par de l’animation (Djiby Dramé, Mor Bâ, You 2…) mais aussi de chants religieux mouride et tidiane. Le ministre du Tourisme et des Transports aériens était représenté par son Directeur de cabinet.
 

Matar Séne

Jeudi 6 Février 2014 - 01:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter