« Sur 10 accidents, les 9 ont lieu en général la nuit », (ministre)

Le ministre des Transports terrestres, des Infrastructures et du Désenclavement a présenté ses condoléances aux familles touchées par le carnage survenu sur l’axe Kébémer – Sagatta. L’accident avait fait 25 morts le 6 novembre dernier sur la route du Magal de Touba. Abdoulaye Daouda Diallo a annoncé d’importantes mesures concernant la réglementation de la circulation nocturne. La tutelle s’est montrée intransigeant sur le permis à points.



« Sur 10 accidents, les 9 ont lieu en général la nuit », (ministre)
Après l’accident qui avait fait 25 morts à Sagatta situé au centre du département de Kébémer, dans la région de Louga, lundi dernier, le président de la République a dépêché le ministre des Transports terrestres, des Infrastructures et du Désenclavement pour présenter ses condoléances. Serigne Cheikh Abdoulaye Mbacké a représenté le Khalif général des mourides à la cérémonie de prières destinées aux sept (7) membres de la famille Thiam.

« Nous sommes venus ici au nom du président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, pour présenter les condoléances de la Nation, à la suite du drame qui a frappé le Sénégal », a déclaré Abdoulaye Daouda Diouf, annonçant lors cette cérémonie la règlementation du transport.

« Les statistiques l’ont démontré. Nous l’avons constaté que sur dix (10) accidents, les neuf (9) ont lieu en général la nuit. Nos routes ne sont pas encore éclairées, ce qui fait que pour réduire ou éliminer définitivement les risques liés à ces accidents nocturnes, il y a lieu d’arrêter définitivement les circulations nocturnes. On va y travailler à partir de demain », a-t-il dit. 


Lundi 13 Novembre 2017 - 21:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter