Sur Les Observateurs : À Gao, la joie de la libération a laissé place à la déception



  L’euphorie qui a suivi la libération du nord du Mali est définitivement retombée. Environ 3 000 personnes ont manifesté pour la première fois, jeudi 30 mai, à Gao, pour appeler à la libération de Kidal, toujours tenue par les Touaregs du MNLA, mais aussi pour crier leur sentiment d’être laissées pour compte. Lire la suite…

Source : http://observers.france24.com/fr/content/20130531-...

vdangles

Vendredi 31 Mai 2013 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter