Sur Les Observateurs : À Kaboul, les interprètes de l'armée française vivent la peur au ventre



Plusieurs dizaines d'interprètes afghans employés par l’armée française en Afghanistan ont été accueillis sur le sol français ces derniers mois, au motif qu’ils étaient menacés dans leur pays. Mais, au total, ils sont 800 à avoir fait des demandes de visas, jugeant qu’ils craignaient pour leur vie. C’est le cas de notre Observateur qui, faute de sésame, passe ses journées dans la peur à Kaboul.

Source : http://observers.france24.com/fr/content/20130603-...

jbmarot

Lundi 3 Juin 2013 - 19:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter