Sur Les Observateurs : Dans un township de Johannesburg, une marche contre les "viols correctifs" des lesbiennes



Le 24 avril 2011, Noxolo Nogwaza était violée, frappée, poignardée et jetée dans un fossé d'un township à l’est de Johannesburg. Son tort : elle était lesbienne. Deux ans plus tard, l’enquête n’a pas avancé dans un pays où l'homophobie reste forte. Une situation dénoncée par une centaine d’activistes mercredi, lors d'une marche commémorative.

Source : http://observers.france24.com/fr/content/20130426-...

jbmarot

Vendredi 26 Avril 2013 - 18:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter