Sur Les Observateurs : Une botte de persil, le prix de la liberté de la presse en Tunisie



  Si pour certains le symbole de la révolution tunisienne est le jasmin, c’est plutôt du persil que l’on voyait aujourd’hui dans les rues de Tunis. Car, pour renflouer ses caisses et narguer les partisans du parti islamiste Ennahda, une chaîne de télévision a organisé aujourd’hui une vente de bottes de persil. Lire la suite...

Source : http://observers.france24.com/fr/content/20130228-...

jbmarot

Jeudi 28 Février 2013 - 20:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter