Sur une demande de Macky, ce que Robert Bourgi et Karim se sont dits

Le président Macky Sall quelques mois après son élection avait donné une commission à Robert Bourgi destinée à Karim Wade. Il voulait que le «monsieur françafrique» rappelle le fils d’Abdoulaye Wade à la raison afin que la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) puisse fouiller ses comptes et le poursuivre. Robert Bourgi revient sur les détails de cette entrevue lors d’un entretien.



Sur une demande de Macky, ce que Robert Bourgi et Karim se sont dits
Sur demande de l’actuel président de la République, Robert Bourgi a rencontré Karim Wade en juillet 2012 à Paris. Macky Sall lors d’une de ses visites à Paris lui avait demandé : «Robert, essaie de ramener Karim à la raison afin qu’il accède au désir, à la volonté de mon gouvernement de mettre un peu le nez dans les comptes». Une requête à laquelle avait accédé l’avocat français qui semble avoir des racines au Sénégal.
 
Robert Bourgi a fait savoir sur le plateau de France24 : «j’avais appelé Karim, il est venu me voir à mon cabinet. Je lui ai dit : tu sais Karim, il serait peut-être bon que tu rendes visite au président Macky Sall parce que ce matin il avait souhaité que, puisqu’on t’accuse d’avoir détourné, tu viennes t’en expliquer avec lui. Et dans mon bureau, Karim a eu ce geste». Wade-fils de rétorquer : «tu diras de ma part au président Sall que zéro plus zéro égale zéro. Je n’ai rien». L’avocat français d’indiquer à l’ancien ministre des Infrastructures, de la Coopération Internationale, des Transports aériens et de l’Energie : «Karim attention, ne déclenche pas un mécanisme que tu ne sauras pas maîtriser. Ça c’était il y a deux ans».

Jean Louis DJIBA

Lundi 14 Avril 2014 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter