Suspension de neuf jeune de l’Afp, Sokhna Diarra Cissé accuse Moustapha Niass.



Suspension  de neuf jeune de l’Afp, Sokhna Diarra Cissé accuse Moustapha Niass.
Après la suspension de neuf jeunes de l’Alliance des forces et progrès dont Sokhna Diarra Cissé, secrétaire nationale  chargée de la jeunesse féminine. Cette dernière accuse Moustapha Niass d’être derrière ce qu’elle appel un « cinéma ».
 
« Le comité directeur du Mouvement national des jeunes progressistes (Mnjp) n’existe pas, le Ben est essentiellement constitué des jeunes qu’ils disent exclure. Nous les défions de publier la liste des régionaux  jeunes qui ont pris part à cette mascarade à mobilisation payante. En hommage à tous les jeunes  qui ont perdu la vie pour faire de Moustapha Niass le 4e président de la république du Sénégal et dont il a oublié jusqu’à leurs nom » s’est elle indignée dans l’Obs.


Et d’ajouter « Nous n’accepterons jamais qu’il vende l’Afp pour rester au perchoir. Car, en réalité, c’est Moustapha Niass qui est derrière tout ce cinéma et cela ne l’honore pas.
 

Selon Sokhna Diarra Cissé,  « quand le secrétaire général d’un parti tient des réunions nocturnes  avec une minorité de militants, en lieu et place du bureau politique, afin de poser de vrais problèmes et ainsi trouver une solution définitive à cette crise, il ne cherche qu’à distraire et donner une longueur d’avance à son nouveau poulain ». Elle persiste et signe « Malick Guèye est le secrétaire général du Mnjp et le restera jusqu’au prochain congrès ».
 


Lundi 9 Mars 2015 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter