Syrie: deux journalistes suédois retrouvent la liberté

Une bonne nouvelle et un espoir peut-être pour la trentaine de journalistes étrangers enlevés en Syrie : deux reporters suédois sont désormais libres. Le premier, depuis samedi dernier, le second, depuis hier, mercredi 8 janvier. Il a été remis aux membres du CICR au Liban voisin. Le Comité international de la Croix Rouge a joué le rôle d’intermédiaire dans cette affaire. Selon Samah Al Kadi, porte-parole du CICR au Liban, ce sont les autorités suédoises qui ont directement négocié la libération des deux hommes. On ignore toutefois si une rançon a été versée.



Un combattant de l’Armée syrienne libre, à Alep. Sur le mur, on peut lire «oui au leader Bachar». REUTERS/Hamid Khatib
Un combattant de l’Armée syrienne libre, à Alep. Sur le mur, on peut lire «oui au leader Bachar». REUTERS/Hamid Khatib
Samah Al Kadi

Porte-parole du CICR au Liban

Le CICR a été approché par l’ambassade suédoise au Liban [et] n’a pas été impliqué dans les négociations qui ont amené à la libération des deux journalistes. On a juste transporté l’un d’eux jusqu’à Beyrouth…"

14_syrie_son_liberation_journalistes_cicr_samah_al_kadi.mp3 14_SYRIE_SON_liberation_journalistes_CICR_Samah_Al_Kadi.mp3  (347.24 Ko)




Jeudi 9 Janvier 2014 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter