Syrie: le quartier de Moadamia au sud-ouest de Damas violemment bombardé

Les accrochages en Syrie entre armée libre et armée régulière touchent chaque jour un quartier différent. Ce vendredi, c’est le quartier de Moadamia situé au sud-ouest de Damas qui est visé par les combats. La capitale syrienne est coupée en deux, avec au milieu : un centre ville ultra-sécurisé où les Damascènes tentent tant bien que mal de poursuivre une vie normale. Et de l’autre une périphérie d’où s’élèvent continuellement des colonnes de fumée noire causées par de violents bombardements et d’intenses combats.



Un blindé de l’armée syrienne fidèle à Bachar el-Assad dans la banlieue de Damas, le 24 août dernier. REUTERS/Khaled al-Hariri
Un blindé de l’armée syrienne fidèle à Bachar el-Assad dans la banlieue de Damas, le 24 août dernier. REUTERS/Khaled al-Hariri
Wassim Ahmad, porte-parole du Conseil de la révolution à Damas
Les forces du régime tentent une incursion à Moadamia. Les bombardements ont commencé à l’aube puis ont été suivis de tirs d’artillerie, de missiles, de tirs d’obus et enfin d’accrochages très violents. Tout cela en pleine zone d’habitation. La région de Moadamia devient vraiment dangereuse.
Sur le front nord de Damas, il y a également de nombreuses batailles qui sont actuellement en cours. Elles ont fait de nombreux blessés dans les rangs rebelles mais pour le moment il n’y a pas de pertes en vies humaines. A l’est de Damas également, l’aviation survole et bombarde la Ghoutta orientale en permanence pour appuyer les troupes au sol. Globalement la situation est catastrophique dans la périphérie de Damas. Il n’y a que le centre ville de la capitale qui est bouclée par les forces de l’ordre et qui échappe aux violences. 
Plus


Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Vendredi 6 Septembre 2013 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter