Syrie: les mouvements d'opposition réunis au Qatar annoncent être parvenus à un accord

A Doha, où se tiennent les Assises du CNS depuis une semaine, l’opposition syrienne a finalement réussi à s’entendre sur un accord de principe pour se fédérer. Mais le texte n’a pas encore été signé officiellement. Le plan prévoit la formation d'une instance politique unifiée d'une soixantaine de membres représentant les différents groupes de l'opposition. L’accord obtenu est issu d’intenses tractations.



Syrie: les mouvements d'opposition réunis au Qatar annoncent être parvenus à un accord
Après une réunion marathon de 12 heures, l’opposition élargie a annoncé un accord de principe pour former une coalition, ce dimanche 11 novembre à l'aube. Les discussions doivent reprendre dans la journée, avant - peut-être - une cérémonie officielle de signature de ce texte.
 
Les premiers pourparlers avaient débuté jeudi dernier, sans le Conseil national syrien (CNS), qui élisait de son côté un nouveau bureau, et se méfiait du projet proposé par l’ancien député syrien Riad Seif. Le CNS craint en effet de voir son rôle minoré avec la création de cette nouvelle instance politique.
Mais il a été soumis ce samedi à d'intenses pressions du Qatar, des Emirats arabes unis et des Etats-Unis, selon plusieurs membres du CNS. Des dirigeants du Conseil ont tenu des concertations en coulisses avant l'ouverture de la réunion.

La communauté internationale promet plus d’aide si l’opposition est unie. C’est sur cette base que l’ensemble des parties sont finalement tombées d’accord.
 


Dimanche 11 Novembre 2012 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter