Syrie: les rebelles auraient perdu la ville stratégique de Qousseir

Selon plusieurs sources, l’armée syrienne contrôlerait toute la ville de Qousseir avec l’aide du Hezbollah libanais. Proche de la frontière libanaise, cette ville de l'ouest du pays était un lieu stratégique et symbolique du conflit syrien. Occupée par les insurgés depuis dix-huit mois, elle faisait l'objet d'une bataille acharnée depuis plus de deux semaines.



L'armée syrienne, appuyée par le Hezbollah, aurait mis en échec les forces rebelles à Qousseir.
L'armée syrienne, appuyée par le Hezbollah, aurait mis en échec les forces rebelles à Qousseir.
La bataille de Qousseir serait terminée. Cette information est relayée par les médias du régime, le Hezbollah, et l'Observatoire syrien des droits de l'homme.
Les combats étaient acharnés depuis près de trois semaines dans cette localité proche du Liban, stratégique à la fois pour les rebelles et pour le régime. Pour Damas, elle se situe sur la route du littoral, où se concentrent les alaouites, la communauté d’origine du clan el-Assad.
Pour la reprendre, le régime avait mis toutes les chances de son côté. Raids aériens d’abord, pour pilonner la ville aux mains des rebelles depuis un an, tirs de char et combats de rues ensuite.
De nombreuses pertes dans les deux camps
Afin de faire basculer la ville, le régime syrien a fait appel à son allié, le Hezbollah libanais. La puissante et très aguerrie milice chiite s’est lancée à corps perdu dans cette bataille et a enregistré de nombreuses pertes.
Des forces spéciales de l’armée s’étaient également rendues sur place pour prendre en étau les rebelles et mener le siège, forçant les insurgés à se replier dans le nord de la ville. Ce dernier carré aurait donc été repris.
Les médias officiels font état de nombreux morts et d’arrestations parmi les rebelles, qui enregistreraient là une énorme perte, celle de leur principal bastion dans la région.
Dans un communiqué, quelques heures après la prise de cette ville stratégique, l'armée syrienne a indiqué : « Après les exploits successifs dans leur guerre contre le terrorisme organisé, nos forces armées affirment qu'elles n'hésiteront pas à écraser les hommes armés, où qu'ils soient et dans chaque recoin du territoire syrien. »
L'Iran se réjouit d'une victoire contre les « terroristes »
L'Iran, principal soutien du Hezbollah libanais, a salué cette conquête de Qousseir.
Téhéran « félicite la victoire de l'armée et du peuple syriens contre les terroristes takfiris dans la ville de Qousseir », a ainsi rapporté l'agence officielle Irna, citant le vice-ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdolahiana.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Mercredi 5 Juin 2013 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter