TRANSFERT - OLYMPIQUE DE NGOR - Yannick Gomis entre Troyes et Arles Avignon



TRANSFERT - OLYMPIQUE DE NGOR - Yannick Gomis entre Troyes et Arles Avignon
Souvent blessé cette saison, Yannick Gomis (22 ans) partira très prochainement à Troyes où il restera pour 3 mois. Mais il pourrait aussi faire des essais à Arles Avignon.
Le président de l'Olympique de Ngor a confirmé le départ de Yannick Arthur Gomis pour la France dans les jours à venir. «Il a eu un problème de passeport, mais c'est en très bonne voie», a assuré Rémy Juteau qui annonce que le joueur de 22 ans «partira la semaine prochaine à Troyes». «Il est invité par ce club (Ligue 2) où il va rester 3 mois», ajoute-t-il, expliquant pourquoi le choix de cette durée. «On s'est aperçu que, quand des joueurs sénégalais arrivent en France, généralement, leurs essais ne sont pas concluants. Ils restent 15 jours, voire trois semaines et ne sont pas pris parce que les milieux ne sont pas les mêmes. Au lieu d'un visa de 3 mois, il lui (Yannick) fallait un séjour de 6 mois.»
Mais en France, il n'y a pas que le club entraîné par Jean Marc Furlan qui s'intéresse au meneur des Ngorois. En plus de l'Estac Troyes, il y a aussi l'équipe de Franck Dumas. «Si ça ne marche pas à Troyes, il ira à Arles Avignon», anticipe Juteau, également «en contact avec le président du club» avec lequel l'Olympique de Ngor «va aussi commencer à travailler».

«Nous sommes tous convaincus qu'il peut réussir en Europe»
Convaincu des qualités et du talent de sa pépite qui avait marqué le but de la victoire face à la Mauritanie (1-0) à Dakar, au match aller des éliminatoires du CHAN 2014, Rémy Juteau veut donner à Arthur l'opportunité de s'exprimer. Il déclare : «C'est un très bon joueur, mais il ne peut pas rester au Sénégal parce que les terrains ne sont pas bons et il y a tout le temps des tacles. Il est un peu fragile et doit se renforcer et être suivi médicalement. Ce qu'il ne peut pas avoir en restant ici. En tant que président de club, je préfère me passer d'un très joueur comme Yannick afin qu'il arrive à faire quelque chose en Europe. Nous sommes tous convaincus qu'il peut réussir là-bas.»
Avant Troyes, Yannick - souvent blessé cette saison - avait effectué des essais à Évian-Thonon-Gaillard (Ligue 1 française) et Cherbourg (National), en septembre 2013, alors qu'il était également dans les petits papiers du FC Copenhague (Danemark).



Samedi 15 Mars 2014 - 12:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter