Tabagisme au Sénégal: les élèves concernés, risque de 10 millions de morts en 2020

Dans le cadre d’investigations menées dans les écoles sénégalaises, Abdoulaye Badio, représentant régional à Kaolack de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) déclaré que les élèves s’adonnent de plus en plus à la cigarette. « Le tabagisme a fini d’occuper une grande place dans la vie de tous les jours de nos élèves » a-t-il déploré.



Tabagisme au Sénégal: les élèves concernés, risque de 10 millions de morts en 2020
En marge de la cérémonie d’installation du comité de lutte contre le tabagisme, il déclare qu’il y a actuellement un fort taux de fumeurs chez les élèves.  «Les élèves sont venus agrandir le groupe des fumeurs. Ce qui en résulte, c’est que des jeunes, des adultes, tout ce beau monde fument au Sénégal », a ajouté M. Badio. Par ailleurs, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), le tabac tue chaque année, six (6) millions de personnes dont 600.000 non-fumeurs, exposés involontairement à la fumée.



«Ces résultats illustrent bien qu’on est en face d’une épidémie prenant de plus en plus d’ampleur et qui si, nous ne prenons garde, risque de tuer à partir de 2020, 10 millions de fumeurs par an », a indiqué Oumar Ndao, membre du Comité national de lutte contre le tabac (Cnlt).  Selon "Libération", il a relevé que le Sénégal est un pays convoité par les multinationales du tabac dont certaines sont implantées à Dakar. «Nous en avons deux  (2) au Sénégal sur les quatre (4) premières mondiales » a-t-il conclu.   


Jeudi 21 Mai 2015 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter