Talla Sylla et son équipe municipale engagent une bataille contre le Récepteur-percepteur municipal de Thiés



Le torchon brûle entre le receveur-payeur municipal (Rmp) de Thiès et la municipalité. A l'origine de ce climat délétère, son refus de recevoir le courrier des mandats destinés aux bénéficiaires de billets de la Mecque et aux mouvements Navétanes.

La municipalité de la ville nouvellement administrée par l'équipe dirigée par le leader de Jëf / Jël, avait décidé d'envoyer aux lieux saints de l'Islam, cinq agents municipaux et le chef de quartier de la cité Malick Sy. Pour cela, il fallait débourser la somme de 2 680 000 Fcfa pour chaque billet et des frais de séjours de 500 000 Fcfa par bénéficiaire.

Mais deux jours après réception du dossier, le Rpm l'a rejeté pour le motif de budget transitoire non encore voté. Après que le budget ait été voté et approuvé par l'autorité administrative, les services ont renvoyé le document contenant le budget approuvé.

Il y avait aussi les subventions pour la Tabaski en faveur des indigents, et pour les mouvements de Navétanes. Le tout pour la somme de 100 millions de francs. Mais l'agent chargé de déposer le courrier a été éconduit.

Face à cette situation, le nouveau maire de Thiès Talla Sylla et les élus municipaux ne comptent pas rester les bras croisés. Ce matin, ils organisent un Sit-in devant les locaux pour demander le départ du Rmp, renseigne l'AS quotidien.
 
 
 


Lundi 22 Septembre 2014 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter