Tamba : la porte d’entrée du cannabis au Sénégal

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, a présidé hier, à Tamba, la cérémonie de lancement de la semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur les drogues. Occasion pour Abdoulaye Daouda Diallo de révéler que cette région était le principal point de passage du cannabis vers le Sénégal.



Tamba : la porte d’entrée du cannabis au Sénégal
C’est hier qu’a été lancé à Tambacounda, la cérémonie de lancement de la semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation sur la drogue. Et le choix des Tamba est d’autant plus pertinent que : «au Sénégal, la seule région qui partage des frontières avec l’ensemble des cinq riverains du Sénégal (la Mauritanie, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et le Mali), est Tamba. Donc, le choix de cette localité n’est pas fortuit, il obéit aussi à la volonté de décentraliser des activités de sensibilisation vers les régions de l’intérieur», a informé Abdoulaye Daouda Diallo.

 Le thème de cette année : «Tous unis contre la drogue et le terrorisme, dans le respect des droits humains» a servi de prétexte au ministre de l’Intérieur pour appeler les autorités locales, à se mobiliser massivement pour lutter contre ce fléau, vu que leur localité était le point d’entrée de cette marchandise prohibée.

«Le principal point de passage du cannabis vers le Sénégal se trouve dans cette vaste région. Cette cérémonie est une belle opportunité  pour inviter les autorités locales et les forces vives du pays à s’investir dans la prévention et la lutte contre le trafic illicite de drogues qui compromettent la santé des populations», a-t-il martelé.

Ousmane Demba Kane

Mardi 31 Mai 2016 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter