Tambacounda-Abbé Théophile Bonang : «Tous les peuples sont invités à lutter contre le terrorisme»

Le sujet du terrorisme s’invite pratiquement dans tous les débats. Et la religion veut apporter sa contribution dans la prévention et la lutte contre ce fléau. C’est dans ce sens que le Vicaire de la Paroisse Saint-Clément de Tambacounda, l’Abbé Théophile Bonang, l’a vivement dénoncé lors de la présentation de ses vœux de réveillon de Noël, et a appelé «tous les peuples » à œuvrer pour éradiquer «cette violence qui met en danger la paix».



Tambacounda-Abbé Théophile Bonang : «Tous les peuples sont invités à lutter contre le terrorisme»
 Le terrorisme doit être combattu sous toutes ses formes. C’est l’appel lancé par Abbé Théophile Bonang, Vicaire de la Paroisse Saint-Clément de Tambacounda.

«Le terrorisme est véritablement ténèbres qui secoue le monde d’aujourd’hui. La France vient d’être humiliée par des attentats terroristes ces derniers temps. Toutes ces violences qui sont là, qui mettent en danger la paix des peuples, on doit l’éradiquer. Et tous les peuples sont invités à lutter pour qu’on puisse extirper définitivement cette violence et que s’installe véritablement la paix durable dans le monde», a-t-il martelé.

Abbé Bonang s’est aussi prononcé sur la pauvreté et ses conséquences : «Le Pape François que l’on appelle le Pape des pauvres, dès le début de son pontificat, a choisi d’être l’avocat des pauvres. La misère humaine est là. Nombreuses sont les familles qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté. La pauvreté morale aujourd’hui c’est quoi ? On sait qu’aujourd’hui, que les filles, candidates à la prostitution deviennent de plus en plus nombreuses à Tambacounda, à Kédougou, et dans les grandes villes de ces deux régions», a-t-il dénoncé.

Conscient de tout cela, Abbé Théophile Bonang a rappelé le sens de la célébration de Noël dans ce contexte. En effet, selon lui : «Célébrer Noël pour le chrétien aujourd’hui, c’est voler au secours de ces malades» 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 25 Décembre 2015 - 10:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter