Tanor Dieng Vs Khalifa Sall : les ingrédients d’une implosion du Ps

Les positions d’Ousmane Tanor Dieng et de Khalifa Ababacar Sall risquent de causer la perte du Parti socialiste. C’est l’avis du Pr Moussa Diaw, chercheur en Sciences politiques à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Leurs positions sont d’autant plus inconciliables que les deux n’ont plus les mêmes ambitions.



Tanor Dieng Vs Khalifa Sall : les ingrédients d’une implosion du Ps
«On sait bien que le Parti socialiste est actuellement tenu par Ousmane Tanor Dieng qui a bien précisé ses positions à l’endroit de la majorité. Il soutient la politique gouvernementale. C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, on lui a attribué le poste de président du Haut conseil des collectivités territoriales », a déclaré Pr Moussa Diop qui procédait à l’analyse du Ps qui se trouve actuellement en eaux troubles.

A l’opposé de cette position du Secrétaire général du Ps, celle du maire de Dakar revendique plutôt l’indépendance de la formation socialiste vis-à-vis du pouvoir. Car, indique-t-il, la posture d’Ousmane Tanor Dieng : «n’agrée pas du tout des leaders politiques qui sont au sein du Ps et qui veulent justement que le Ps renforce sa position et devienne un parti de conquête du pouvoir. Et pour cette ambition-là, il faudrait naturellement des hommes politiques qui ont cette ambition-là».

Et justement, Khalifa Sall qui est le porte-drapeau des pros-indépendance est logique avec lui-même en posant des actes de démarcation entre lui et son Secrétaire général. Et dans cette bataille, il sera accompagné par des membres du Ps. Ce qui veut dire qu’en fin de compte, ce sera le Ps contre le Ps.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 4 Janvier 2017 - 09:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter