Tanzanie : Jamil Mukulu extradé

Les autorités tanzaniennes ont extradé le chef de la rébellion des ADF Jamil Mukulu en Ouganda en vue de son procès à Kampala.



Les forces alliées ADF sont accusées d'avoir tué des centaines de civils dans l'Est de la RDC et en Ouganda
Les forces alliées ADF sont accusées d'avoir tué des centaines de civils dans l'Est de la RDC et en Ouganda

Il a récemment été arrêté en Tanzanie en Avril dernier ; arrestation suivie par une requête des autorités ougandaises dans le cadre de son procès prévu dans la capitale ougandaise Kampala.

Le chef des forces démocratiques alliées ADF est poursuivi pour le meurtre de centaines de civils dans l'Est de la RDC et en Ouganda durant les années 1990.

Agé de 51 ans, Jamil Mukulu était recherché par l'Ouganda pour une série de crimes incluant des actes "terroristes" et des meurtres.

Un mandat d'arrêt a été émis par Interpol.

Le mouvement rebelle ADF a été pointé du doigt dans les récentes attaques contre des chefs musulmans en Ouganda.

Installée dans l'Est de la RDC depuis 1995, la rébellion ADF s'oppose au régime de Yoweri Museveni.


BBC Afrique

Samedi 11 Juillet 2015 - 13:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter