Tanzanie: débat sur l'implication du Rwanda en RDC

Le député du parti d'opposition Chadema, Ezechiel Wenje, a tout d'abord estimé que l'envoi de troupes tanzaniennes en RDC aggravait les relations diplomatiques entre les deux pays. Une question à laquelle le ministre Bernard Camilius Membe répond vertement, accusant à son tour Kigali d'avoir envoyé des troupes rwandaises pour grossir les rangs du M23.

« Nous avons perdu nos militaires ; nous avons perdu le sang de nos enfants et aujourd'hui tu te permets de condamner tout ce qui se passe en RDC et, pire encore, tu oses dire que les M23 ne sont pas des Rwandais. Moi, je dis haut et fort que pour comprendre cela, cela ne demande pas d'être passé sur les bancs de l'école ou d'être député », a rétorqué le ministre des Affaires étrangères, Bernard Camillus Membe.

Une accusation contre le Rwanda qui n'est pas nouvelle dans la bouche d'officiels tanzaniens et une information toujours démentie par Kigali.

Le ministre tanzanien des Relations extérieures a également été interrogé sur la capacité des troupes tanzaniennes à combattre les FDLR. Le député Wenje a appuyé sa question en rappelant que Dar es-Salaam ne s'était jamais expliquée sur la visite, en janvier dernier, de l'ancien Premier ministre rwandais Faustin Twagiramungu, lui-même dans une alliance politique avec les FDLR.



Des rebelles rwandais hutus du FDLR, à 150 km au nord-ouest de Goma, en RDC, en 2009. AFP/ Lionel Healing
Des rebelles rwandais hutus du FDLR, à 150 km au nord-ouest de Goma, en RDC, en 2009. AFP/ Lionel Healing

Le député du parti d'opposition Chadema, Ezechiel Wenje, a tout d'abord estimé que l'envoi de troupes tanzaniennes en RDC aggravait les relations diplomatiques entre les deux pays. Une question à laquelle le ministre Bernard Camilius Membe répond vertement, accusant à son tour Kigali d'avoir envoyé des troupes rwandaises pour grossir les rangs du M23.

« Nous avons perdu nos militaires ; nous avons perdu le sang de nos enfants et aujourd'hui tu te permets de condamner tout ce qui se passe en RDC et, pire encore, tu oses dire que les M23 ne sont pas des Rwandais. Moi, je dis haut et fort que pour comprendre cela, cela ne demande pas d'être passé sur les bancs de l'école ou d'être député », a rétorqué le ministre des Affaires étrangères, Bernard Camillus Membe.

Une accusation contre le Rwanda qui n'est pas nouvelle dans la bouche d'officiels tanzaniens et une information toujours démentie par Kigali.

Le ministre tanzanien des Relations extérieures a également été interrogé sur la capacité des troupes tanzaniennes à combattre les FDLR. Le député Wenje a appuyé sa question en rappelant que Dar es-Salaam ne s'était jamais expliquée sur la visite, en janvier dernier, de l'ancien Premier ministre rwandais Faustin Twagiramungu, lui-même dans une alliance politique avec les FDLR. 

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 29 Mai 2014 - 02:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter