Tanzanie: "frénésie sur l’ivoire"

Selon une ONG s’occupant d’environnement, de hauts fonctionnaires chinois ont été pris d’une "frénésie", achetant des quantités d’ivoire illicite lors de visites officielles en Tanzanie en compagnie du président chinois Xi Jinping.



La Chine a pour la première fois détruit une grande quantité d'ivoire
La Chine a pour la première fois détruit une grande quantité d'ivoire

En effet, l’Agence d'investigation environnementale (EIA) a indiqué dans un rapport intitulé "Vers l’extinction: criminalité, corruption et disparition des éléphants en Tanzanie", que la venue de la délégation en 2013 a boosté la demande pour ces marchandises pourtant illégales.

Les quantités achetées étaient telles qu’elles ont entraîné une flambée des prix à Dar es Salaam, la capitale économique.


L'ivoire est utilisé pour la fabrication de sculptures traditionnelles
L'ivoire est utilisé pour la fabrication de sculptures traditionnelles

Le prix de l’ivoire a ainsi doublé, affirme l’EIA.

Les correspondants de BBC Afrique rapportent que l’ivoire utilisé dans l'artisanat et les sculptures traditionnelles chinoises est très prisé. Il caractérise souvent le statut d’une personne.

Le gouvernement chinois n'a fait aucune déclaration officielle sur les allégations contenues dans le rapport.


BBC Afrique

Jeudi 6 Novembre 2014 - 15:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter