Tarifs de manutention au Pad : Les précisions de Necotrans.

Necotrans se porte en faux contre les déclarations des cimenteries et des organisations minières accusant le groupe d’avoir unilatéralement augmenté les tarifs de manutentions. En effet, un communiqué rendu public hier, le groupe est revenu sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.



Tarifs de manutention au Pad : Les précisions de Necotrans.
Les sociétés qui accusent Necotrans d’avoir augmenté unilatéralement les tarifs sur le tonnage au niveau du Port ne sont pas francs avec les Sénégalais. C’est ce qu’a déclaré le groupe Necotrans à travers un communiqué rendu public hier. Selon la multinationale, cette hausse découle de négociations avec l’ensemble des acteurs qui se sont tenues en 2015 avec l’ensemble des acteurs.

Fort de ce fait, la multinationale déclare que  «ces tarifs rétablissent par ailleurs et respectent scrupuleusement le barème tarifaire Sempos homologué par le ministère du Commerce en 2002, mais qui depuis, n’avait jamais été appliqué ».

Le communiqué de préciser que ces tarifs ne concernent en réalité que la manutention à quai : «contrairement à certaines allégations mensongères, ces nouveaux tarifs ne sont en rien une décision unilatérale du groupe Necotrans et de sa filiale sénégalaise ,Tvs, qui se félicitent, au contraire, de l’accord avec les entreprises Prochimat, Istamco, Transsene, Somicoa, Baobab Mining, West Wind, Jah Oil Company, Sénégal Mines, Afrig, SERPM, et le groupe Dangote. Les bateaux affrétés par ces acteurs économiques sont manutentionnés».

Ces sociétés avaient dénoncé, face à la presse l’augmentation du tarif sur le tonnage passant de 1500 F Cfa à 3645 FCfa. A cela Necotrans réplique qu’elle fait suite aux premiers travaux de modernisation du Terminal vraquier du port de Dakar engagés en 2014.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 27 Janvier 2016 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter