Tchad : 2000 soldats de retour à N'Djamena

Les 2.000 derniers soldats du corps expéditionnaire tchadien engagé début 2015 au Nigeria, au Cameroun et au Niger contre les islamistes nigérians de Boko Haram sont rentrés vendredi à N'Djamena.



Au total, le président Idriss Déby Itno avait mobilisé environ 5.000 hommes pour déclencher une offensive contre les militants de Boko Haram, qui a depuis rallié l'organisation de l'Etat islamique (EI).

Des troupes tchadiennes restent sur le terrain mais elles sont désormais sous commandement de la force régionale de lutte contre Boko Haram, formée des pays riverains du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Tchad, Niger) et du Bénin.

Comme ses voisins, le Tchad est régulièrement la cible d'attaques menées par les islamistes.


Samedi, 27 personnes été tuées par un triple-attentat suicide sur le marché d'une localité de la région du lac Tchad.

Lors de ces offensives terrestres, l'armée tchadienne a infligé des pertes sévères aux islamistes, notamment en les chassant de plusieurs localités sous leur contrôle au Nigeria.

Pour l'armée tchadienne, le bilan est également lourd. Selon des sources militaires tchadiennes, 113 soldats ont été tués au combat et 660 blessés dans les opérations au Niger, Nigeria et au Cameroun.

Source: BBC Afrique 



Vendredi 11 Décembre 2015 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter