Tempête Sandy: Atlantic City sous les eaux et Manhattan dans le noir

Des vents qui soufflent à 130 kilomètres par heure et des trombes d'eau. Sandy balaie actuellement la côte Est des Etats-Unis, la région la plus densément peuplée du pays. Le passage de cette dépression dans les Caraïbes avait été meutrier puisque plus de 60 personnes ont perdu la vie. Sandy, qui n'est plus considéré comme un ouragan mais comme un cyclone post-tropical, n'en reste pas moins dangereux. Au moins treize personnes ont perdu la vie aux Etats-Unis et au Canada selon un bilan encore provisoire. Sept tunnels du métro new-yorkais sont inondés.



Atlantic City les pieds dans l'eau alors que l'ouragan Sandy balaie la côte Est des Etats-Unis
Atlantic City les pieds dans l'eau alors que l'ouragan Sandy balaie la côte Est des Etats-Unis
Le cœur de la gigantesque dépression a touché terre il y a une poignée d'heures maintenant, tout près d’Atlantic City dans le New Jersey. La ville s’était préparée à l’arrivée de la tempête. Ses célèbres casinos avaient été fermés préventivement, ce lundi après-midi, pour la quatrième fois seulement, de l’histoire de la ville fondée en 1853.

Atlantic City, dont le fameux boardwalk, la promenade du bord de mer a été endommagée par la tempête et où les rues proches du littoral étaient totalement submergées, ce lundi soir. Poussée par Sandy, la marée est montée bien plus haut que d’habitude. Les vents violents qui balayent la côte Est des Etats-Unis depuis plusieurs heures sont à l’origine de nombreuses coupures de courant touchant quelque trois millions de personnes dans la région.

Des dégâts spectaculaires à New York

On a vu des scènes très impressionnantes en particulier dans le sud de Manhattan, raconte notre correspondant, Karim Lebhour.

Les rues de Wall Street sont complètement inondées : près d’un mètre d’eau à certains endroits et on voit même des voitures flotter. C’est ce que craignaient les autorités new-yorkaises alors que la rivière Hudson à l’ouest et l’East River à l’est sont sorties de leur lit sous les effets conjugués de la marée montante et de l’ouragan.

Les eaux commencent à descendre à mesure que la marée se retire mais New York doit faire face à de gros problèmes d’électricité. L’électricité a été coupée dans pratiquement toute la partie sud de Manhattan à partir de la 39ème rue et de larges quartiers sont dans le noir. 250 000 personnes sont sans électricité à Manhattan. Les générateurs de l’un des hôpitaux à Manhattan n’ont pas fonctionné et les patients sont en cours d’évacuation.

De même, de grandes quantités d’eau se sont infiltrées dans le métro et il faudra sans doute plusieurs jours pour le remettre en état. Le maire de la ville, Michael Bloomberg demande aux New-Yorkais de ne pas sortir de chez eux ; «les conditions, dit-il, restent extrêmement dangereuses.»

Un bilan encore provisoire


Des dégâts d’ores et déjà nombreux donc et, selon les autorités locales, plus d'une dizaine de personnes ont été tuées aux Etats-Unis et au Canada. Un bilan encore provisoire.


Mardi 30 Octobre 2012 - 09:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter