Tension à Mbao Peulh: l’air lourd d’ammoniac met en colère les populations qui assiègent les ICS



Au moment où ces lignes sont écrites, des populations sont devant les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) qu’elles ont rebaptisé les «Industries Criminelles du Sénégal». En cause, une fuite d’ammoniac depuis avant-hier. La situation s’aggravant ce samedi matin, les enfants ont dû être évacués. Les sapeurs-pompiers sur place, l’air est tout simplement irrespirable, martèle Hamary Seck, le coordonnateur du collectif pour la défense des intérêts de Petit Mbao. 

«Nous sommes devant les ICS (Industries Chimiques du Sénégal) mais que nous appelons Industries Criminelles du Sénégal. A cause de cette industrie, nous avons des problèmes de santé, nous n’avons pas un cadre de vie adéquat. Nous souffrons énormément. Il y a une fuite depuis avant-hier et ce matin, la situation s’est empirée. Ce qui explique la sortie des populations qui sont présentement à l’entrée des ICS pour manifester leur mécontentement. Beaucoup de jeunes garçons et filles, ont été évacués au niveau de Mbao Peulh car ne pouvant plus respirer l’odeur qui est vraiment nauséabonde et insupportable. Certains sont à Grand Mbao, d’autres à Diamagueune. Les Sapeurs-pompiers sont sur place parce que la situation est catastrophique», explique ce dernier. 


Samedi 20 Août 2016 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter