Tension au Parti socialiste : Des gorilles empêchent à Barthélémy Dias de prendre la parole qui flingue Tanor et Cie

Le parti socialiste s’enfonce dans la tourmente et les lignes s’étirent et se creusent entre les pros Tanor et les proches de Khalifa Sall, maire de Dakar. Ce jeudi encore les gardes du corps de Barthélémy Dias et les gorilles recrutés par l’autre camp ont failli en venir aux mains.



Tension au Parti socialiste : Des gorilles empêchent à Barthélémy Dias de prendre la parole qui flingue Tanor et Cie
La crise qui mine le parti socialiste va crescendo. Ce jeudi encore des gorilles au fort biceps ont monté la garde pour faire régner l’ordre  lors de la Réunion du secrétariat exécutif du Ps, une rencontre politique présidée par Ousmane Tanor Dieng.
 
Venu prendre part à cette réunion des instances du parti, le maire de Sacré-Cœur Mermoz a été privé de parole par des gorilles. Une situation qui a créé une vive tension, car ces gros bras préposés à la sécurité ont tout bonnement empêché à Dias fils de prendre la parole.
Et n’eut été la retenue du camp de Barth on en serait arrivé aux mains.
 
Face à ce tohu bohu, Dias fils n’a pas finalement pu faire sa déclaration empêché par les gorilles, qui ont même brutalisé des journalistes venus couvrir la réunion.
 


Vendredi 10 Février 2017 - 07:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter