Tensions au Soudan du Sud: Salva Kiir appelle Riek Machar au dialogue

Le cessez-le-feu signé ce lundi 11 juillet entre les forces loyalistes au président Salva Kiir et les ex-rebelles du vice-président Riek Machar a été respecté dans le pays. Ce jeudi 14 juillet, en début d'après-midi, le président sud-soudanais a fait sa première allocution publique depuis le début de la reprise des violences, vendredi 8 juillet. Salva Kiir essaye de ramener son rival de toujours à la table du dialogue.



Tensions au Soudan du Sud: Salva Kiir appelle Riek Machar au dialogue
 « Je veux que le docteur Riek Machar soit à mes côtés, afin que nous puissions tracer la route à suivre ». C'est ainsi que le président Salva Kiir a appelé son vice-président à revenir à Juba pour sauver le processus de paix au Soudan du Sud.

En effet, plus tôt dans la semaine, à peine le cessez-le-feu signé que Riek Machar et ses soldats avaient quitté la capitale sud-soudanaise. Il faut dire que le rapport de force militaire était en sa défaveur après la débâcle de ses troupes le week-end dernier.

Déjà, dans l'accord de paix signé en 2015, le clan de Riek Machar ne pouvait déployer que 1 400 soldats dans la capitale, soit 2 000 de moins que l'armée nationale fidèle à Salva Kiir.

Il est clair que les pertes subies ce week-end par ses troupes ont dû jouer dans la décision de Riek Machar de quitter la capitale. Alors où est Riek Machar aujourd'hui ? « Les troupes de Riek Machar sont avec lui dans la banlieue de Juba. Pas à Juba même, mais proche de la capitale. », assure son porte-parole James Gatdek Dak.

 Par ailleurs, il n'existe toujours aucun bilan des violences survenues les 9 et 10 juillet. Ce jeudi 14 juillet, Salva Kiir a déclaré : « Je ne veux plus d'effusion de sang au Soudan du Sud. »

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Juillet 2016 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter