Tensions entre le Gabon et la France

Le Gabon a rappelé son ambassadeur en France après des propos du Premier ministre Manuel Valls qui remet en cause la victoire d'Aly Bongo en 2009.



Lors d'une émission sur la chaine publique française, le premier ministre français Manuel Valls a déclaré que le président Ali Bongo n'avait pas été "élu" en 2009.

Le Gabon a aussitôt réagit en rappelant son ambassadeur en France pour consultation.

Le ministre gabonais de l'Intérieur, Pacome Moubelet Boubey s'est dit "grandement surpris et étonné par la nature des propos du premier ministre français".

Source: Rfi.fr



Lundi 18 Janvier 2016 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter