Tentative de sabotage à l’ambassade du Sénégal : Moïse Sarr dément formellement la bagarre

Moïse Sarr, chargé de communication de la Des-France, a démenti formellement l’information selon laquelle il a eu la bagarre et que le chef de l’Etat a été évacué dans les appartements de la résidence de l’ambassade du Sénégal à Paris, lors de sa rencontre avec des Sénégalais de France et d’Italie. Toutefois, il a confirmé la tentative de sabotage des membres supposés appartenir à l’opposition. « Il n’y a jamais eu bagarre. C’est invraisemblable», dit-il.



Tentative de sabotage à l’ambassade du Sénégal : Moïse Sarr dément formellement la bagarre
Joint au téléphone par « L’Observateur », le chargé de communication de la Des-France, Moïse Sarr, confirme la tentative de sabotage, mais dément formellement la bagarre. «C’est invraisemblable ! »,  a-t-il d’abord réagi, avant de démontrer l’impossibilité de la thèse de l’évacuation du Président : « il faut vraiment méconnaître la résidence de l’ambassade du Sénégal à Paris pour penser qu’une dizaine de personnes, sept (7) exactement, puissent venir, forcer la porte, dépasser les forces de sécurité, traverser 300 à 400 membres des Sénégalais de l’extérieur et atteindre le chef de l’Etat. C’est impossible ! La vérité, c’est que c’est que ces gens-là sont venus à la porte de la résidence et se son mis à chahuter. Leurs cris étaient assez forts pour être entendus jusque là où se tenait la rencontre ».
 
Poursuivant, il explique : « Subitement, des jeunes membres des délégations présentes, ont voulu sortir pour en découdre avec eux. Et là, il faut saluer le professionnalisme des forces de sécurité Sénégalaises préposées à la résidence. Ces gendarmes ont fermé la porte de la résidence, empêchant les jeunes de sortir, sinon le pire allait se produire. De là à dire que même le Président a été évacué, c’est très loin de la vérité, c’est même de la machination ».

Moïse Sarr d'assurer que : «La rencontre s'est tranquillement poursuivie en présence du chef de l’Etat ».


Samedi 25 Mars 2017 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter