Ter Stegen et Bravo mettent la pression au Barça

Habitué à faire tourner ses deux gardiens en fonction des compétitions qui se présentent, Luis Enrique va vraisemblablement devoir changer de méthode la saison prochaine.



Depuis l’arrivée de Luis Enrique sur le banc du Camp Nou - et accessoirement celles de Claudio Bravo et de Marc-André ter Stegen - le schéma était clair. Le Chilien disputait l’intégralité des rencontres de la Liga, pendant que l’Allemand devait se contenter de la Copa del Rey et de la Ligue des Champions. Les bonnes performances des deux portiers liées aux bons résultats obtenus par le club ont donné raison à l’Asturien, en plus de l’avoir conforté dans ses choix. Mais la donne pourrait changer. Depuis quelques semaines déjà, la presse catalane indique que ter Stegen devrait s’emparer d’un rôle de titulaire unique la saison prochaine. Et d’après ce qu’avance Mundo Deportivo, l’Allemand pourrait prendre une mesure drastique si ce n’est finalement pas le cas...

Hier après-midi, le gardien, accompagné de son agent, s’est réuni avec des membres de la direction du Barça pour leur transmettre qu’il compte partir si une place de titulaire dans toutes les compétitions ne lui est pas assurée. Et le portier a un argument de poids à faire valoir : une offre de Manchester City, également confirmée par l’autre gros quotidien sportif catalan, Sport. Les deux journaux sont aussi d’accord sur un même point : le joueur est considéré intransférable par l’état-major barcelonais, et s’il voulait finalement quitter Barcelone, le club intéressé devrait payer les 50 millions d’euros de sa clause libératoire. Pour le moins dissuasif...

Et ce n’est pas tout. Selon Catalunya Ràdio, radio publique de la région, Claudio Bravo s’est lui réuni vendredi dernier avec la direction du club, pour les mêmes raisons que ter Stegen, menaçant d’un départ si sa place de titulaire n’est pas garantie. La direction catalane lui avait répondu la même chose qu’à l’Allemand : « la clause ou rien ». Cette fois-ci, elle est de 40 millions d’euros. Et comme pour l’Allemand, Manchester City faisait récemment partie des équipes intéressées. Luis Enrique lui, n’a pas encore tranché, publiquement du moins, et va vite devoir faire un choix, surtout s’il doit finalement chercher un nouveau gardien remplaçant. Rendez-vous mi août pour le premier match officiel de la saison et les premiers indices sur les plans du coach asturien, face à Séville en Supercoupe d’Espagne...

Source: Footmercato


Mercredi 3 Août 2016 - 08:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter