Territoires palestiniens : évacuation d’opposants à la colonisation

Depuis une semaine, des dizaines de militants palestiniens avaient élu domicile dans un village abandonné de la vallée du Jourdain contrôlé par Israël. Une action menée contre la politique d’occupation israélienne. L’action non-violente a pris fin dans la nuit de jeudi à vendredi, quand le campement a été évacué par l’armée israélienne.



Territoires palestiniens : évacuation d’opposants à la colonisation

Les soldats israéliens ont fait irruption en pleine nuit, armés de bâtons fluorescents et de gaz lacrymogène. L’évacuation s’est faite en quelques minutes, et plusieurs militants ont été blessés. Aux premières heures du jour, vendredi, le village d’Ein Hijleh était à nouveau vide de tout habitant.

Mais le groupe de militants reste déterminé. Quelques heures après l'évacuation, ils ont reconstruit un autre campement dans le nord de la vallée du Jourdain.

Ces actions non-violentes sont organisées pour protester contre la politique de colonisation du gouvernement israélien, notamment dans la vallée du Jourdain. Une zone majoritairement contrôlée par Israël où les destructions de maisons palestiniennes ont plus que doublé en un an.

Il s’agit aussi de faire pression sur les négociations de paix en cours. Ce groupe de militants, qui n'est affilié à aucun parti politique, réclame le retrait des forces israéliennes de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Il avait déjà mené des actions similaires l’année dernière non loin de Jérusalem.

Source : Rfi.fr
 



Samedi 8 Février 2014 - 12:02




1.Posté par maliactu le 08/02/2014 14:25
C'est vraiment injuste ce que les palestiniens subissent. J'ai du mal à le comprendre en sachant qu'ils sont victimes d'un peuple qui a lui connu des atrocités dans le passé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter