Terrorisme, guerre, mort de pèlerins : les Al-Saoud sont un danger pour les musulmans



Terrorisme, guerre, mort de pèlerins : les Al-Saoud sont un danger pour les musulmans
Le grave accident qui a coûté la vie à 107 pèlerins et blessé près de mille autres, à la Mecque hier, dénote la déliquescence de la famille régnante en Arabie Saoudite. Occupés par la guerre qu’ils ont déclenchée contre un autre pays musulman, le Yémen, les Al-Saoud ont commis une impardonnable négligence aux Lieux saints de l’islam qu’ils sont censés protéger pour assurer aux hadjis un pèlerinage serein et leur permettre d’accomplir ce pilier de l’islam en toute sécurité. Or, le drame qui s’est produit hier est une preuve supplémentaire que cette famille qui a accaparé cette terre d’islam – de quel droit ? – jusqu’à en faire un business lucratif est indigne de la confiance des musulmans. Répandant sa doctrine extrémiste à travers tout le monde dit arabe et musulman, les Al-Saoud ont semé le terrorisme islamiste par le biais de l’endoctrinement de milliers de disciples qui sont passés par les écoles et universités saoudiennes, où ils ont acquis et continuent d’acquérir les préceptes du wahhabisme, ce mouvement politique qui enferme l’islam dans le rigorisme et l’empêche d’évoluer et de s’arrimer à la modernité et au progrès.
 

Dans le même temps, ils nouent des relations secrètes avec l’entité sioniste avec laquelle ils partagent leur haine envers l’Iran qu’ils perçoivent comme une menace pour leur hégémonie sur le monde musulman. Une haine telle qu’ils n’ont pas hésité à coaliser les armées des pays arabes qui leur sont inféodés pour frapper les populations yéménites sous le prétexte fallacieux du danger de l’expansion chiite dans la région. Les bombardements aveugles ont fait des centaines de morts dans ce pays affaibli par le «printemps arabe» et voué à la destruction depuis les soulèvements programmés de 2011. Parallèlement au terrorisme islamiste et aux velléités bellicistes, les monarques et émirs saoudiens s’adonnent aux jouissances de ce bas monde, sans retenue et sans vergogne aucunes, multipliant les frasques et déshonorant l’islam par leur comportement scandaleux dans différents pays d’Europe, d’Amérique du Nord et au Maroc où ils détiennent de somptueuses demeures dans des quartiers interdits d’accès aux autochtones. La polémique provoquée cet été par la décision de Salmane Ben Abdelaziz de murer une partie d’une plage dans le sud de la France a démontré le degré de décadence de cette monarchie arrogante qui n’obéit à aucune loi, sinon celle de la domination et du mépris. Une attitude altière et prétentieuse permise par les pétrodollars qui coulent à flots, la courtisanerie des capitales occidentales qui voient en les Al-Saoud un allié contre leurs ennemis et une réserve d’argent pour le financement des guerres en Irak, en Syrie, en Afghanistan et ailleurs, et l’adulation des peuples musulmans qui croient faussement en une sorte de monarchie de droit divin légitimée par la volonté d’Allah.

M. Aït Amara


Samedi 12 Septembre 2015 - 20:37




1.Posté par Nasser le 13/09/2015 19:47


Le «wahabo-takfirisme»; la grande arnaque
pour abrutir et dominer !

___________

Pour contourner l’Islam qui interdit d’entrer en guerre sainte contre d’autres musulmans ou de tuer sans un motif certifié valable et autorisé, les ‘wahabites’ ont trouvé avec les ‘takfiristes’ l’alliance idéale et le moyen approprié pour combattre tous les pays musulmans qui n’entrent pas dans leur giron.
LIRE LA SUITE.............
http://libnanews.com/le-wahabo-takfirisme-la-grande-arnaque-pour-abrutir-et-dominer-par-djerrad-amar/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter