Thaïlande : l'opposition lance une offensive judiciaire contre le gouvernement

Le Parti démocrate, principal parti de l’opposition thaïlandaise, lance une offensive sur plusieurs fronts contre le gouvernement, deux jours après des élections législatives émaillées d’incidents. Le parti a demandé à la Cour constitutionnelle d’annuler le scrutin pour non-respect de la charte fondamentale. Il demande aussi la dissolution du parti au pouvoir pour abus de pouvoir dans le cadre des élections.



Suthep Thaugsuban, leader de l'opposition, harangue la foule de manifestants, le 9 décembre 2013 REUTERS/Athit Perawongmetha
Suthep Thaugsuban, leader de l'opposition, harangue la foule de manifestants, le 9 décembre 2013 REUTERS/Athit Perawongmetha

Le Parti démocrate d’opposition est décidé à ne pas relâcher la pression contre le gouvernement de Yingluck Shinawatra. Comme prévu, il a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle pour annuler le scrutin législatif du 2 février qu’il a boycotté.

Son argument est que la Constitution exige que le scrutin soit organisé en une seule journée sur l’ensemble du territoire, ce qui n’a pas été possible du fait des perturbations créées par les manifestants antigouvernementaux. L’opposition se prévaut donc, sans complexes, des troubles qu’elle a créés pour affirmer que le scrutin a dérogé aux règles.

→A (re)lire: Thaïlande: élections législatives perturbées

Parallèlement, l’opposition veut aussi demander la dissolution du parti au pouvoir, le parti, «Pour les Thaïs», affirmant qu’il a abusé de son pouvoir en organisant les élections. Dans le passé à deux reprises, en 2007 et 2008, des partis dirigés par des lieutenants de Thaksin Shinawatra, ancien Premier ministre très populaire et frère de la chef de gouvernement actuelle, ont été dissous.

La Cour constitutionnelle étant favorable à l’opposition, le risque est grand pour le parti au pouvoir, mais si une telle dissolution intervient, une réaction des chemises rouges, les partisans du parti «Pour les Thaïs» est probable.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 5 Février 2014 - 10:40




1.Posté par maliactu le 05/02/2014 16:20
J'ai du mal à comprendre ce qui se passe dans ce pays.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter