Thalys : El Khazzani mis en examen

Ayoub El Khazzani, le jeune Marocain qui a ouvert le feu dans un train Thalys Amsterdam-Paris, a été inculpé et écroué dans la nuit de mardi à mercredi.



Il a été mis en examen pour tentatives d'assassinats, association de malfaiteurs et détention d'armes, le tout en relation avec une entreprise terroriste.

Conformément aux réquisitions du parquet, il a été placé en détention provisoire.

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a estimé que les premières investigations avaient permis d'établir que le "projet" du jeune assaillant de 25 ans apparaissait "ciblé et prémédité".

Le procureur a jugé "fantaisistes" les dénégations du suspect, qui a affirmé avoir trouvé fortuitement les armes dans un parc de Bruxelles où il dormait avec d'autres SDF, et avoir voulu rançonner les voyageurs du Thalys Amsterdam-Paris.

El Khazzani, signalé pour islamisme radical par les services de renseignement d'Espagne, pays où il a vécu plusieurs années, avait été maîtrisé vendredi 21 août par des passagers alors qu'il sortait des toilettes du Thalys, armé d'une kalachnikov et de neuf chargeurs pleins (270 balles) , un pistolet Luger, un cutter et une bouteille de 50 cl d'essence.

Image copyrightAFP
Image captionFrançois Molins, le procureur de la République de Paris

Le jeune homme, qui a réglé en liquide les 149 euros de son billet Bruxelles-Paris en 1ère classe, avait refusé de prendre un train précédent. Une fois à bord, il a consulté une vidéo de prêches jihadistes sur son téléphone portable, activé le matin même, technique connue pour éviter tout repérage.

Arrivé en Espagne en 2007, à l'âge de 18 ans, et installé à Algesiras (sud) où vit son père, le suspect avait été signalé pour ses discours radicaux dans des mosquées et avait également été condamné à deux reprises en 2010 pour trafic de drogue.


Bbc Afrique

Mercredi 26 Août 2015 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter