Thialé et sa bande - Meurtre Mazine Chakiri: les assurances de la police nationale

Suite à l’arrestation des membres du gang de «Thialé» et des meurtriers de l’étudiant marocain, le Bureau de la communication de la direction générale de la police nationale a informé que l’enquête sur le braquage de Yeumbeul avance à grand pas.



«Au cours de l’enquête Abba Diédhiou élargi de prison le 13 janvier 2017 après avoir purgé deux (2) ans de prison ferme est présumé être le meurtrier de l’étudiant Marocain et a reconnu sa participation à d’autres agressions contre les agences de transfert de fonds Wari dans les quartiers comme Point E, Fass Delorme et Fann hoc et contre des personnes tout en précisant qu’il agissait avec une bande de cinq (5) personnes que sont Ibrahima Cissokho, Ablaye Ndiaye dit Laye Sané, pourvoyeur du scooter, El Hadji Talibé Diallo alias «domoda» et Oumar Faye alias «sakett», précisé le Chef du Bureau des Relations publiques de la police nationale.

Abba Diédhiou et Cie sont poursuivis pour les chefs d’accusation de meurtre, vol commis la nuit en réunion, associations de malfaiteurs, recel de malfaiteurs, non dénonciation d’un crime.
 «Tous les objets émanant des attaques à l’issue du partage du butin ont été revendus au marché Colobane auprès des market-men», informe l’Adjudant Henry Boumy Ciss.

Concernant le cas Thialé, il renseigné que le père de ce dernier qui a fait une sortie dans la presse pour dire que sont fils était bien portant, quand la police l'a cueilli, a déclaré aussi qu’il est prêt à leur montrer tous les endroits que sont fils a dévalisés. «Il attendait pendant la nuit ou bien le matin avant la fermeture du magasin et faisait sa sale besogne », a-t-il expliqué.
 
Ll’Adjudant Ciss est revenu aussi sur l’application de la directive n°5 de l’UEMAO sur la présence de l’avocat des les premiers jours de l’interpellation. «Il se trouve que les officiers de la police judiciaire au niveau de la DIC, autant que de la Sécurité Urbaine de Dakar, ont appliqué systématiquement l’article 5 de l’UEMAO en permettant à tous les membres impliqués dans cette procédure d’avoir un conseil», assure-t-il. 



Mardi 7 Mars 2017 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter