Thierno Alassane Sall: « La coopération est la seule voie de salut pour les pays africains »



Dakar a accueilli ce matin, la neuvième réunion du Forum des pools énergétiques d’Afrique et la première  du Comité scientifique de l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique. La cérémonie d’ouverture, présidée par le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall, a permis à ce dernier de rappeler les quantités importantes de ressources dont dispose l’Afrique et qui sont restées inexploitées. Selon lui, ce secteur est l’une des priorités du président de la République.

 «Je puis vous assurer que le président de la République, son Excellence monsieur Macky Sall, suit avec une attention toute particulière les réflexions sur le sous-secteur de l’électricité. L’intérêt qu’il porte à ce sous-secteur se traduit par la place qu’il lui a réservé dans le plan qu’il a élaboré pour l’émergence du Sénégal, le PSE».

 Et de poursuivre : «Il vise essentiellement à travers le Plan de relance intégré de l’électricité et le Service universel de l’électricité, deux  macro projets du PSE, un secteur caractérisé par une parfaite disponibilité et un accès universel aux services énergétiques modernes dans le respect des principes d’acceptabilité sociale et environnementale avec un coût compétitif supportable par les populations et apte à attirer les investisseurs au Sénégal». A l’en croire, la coopération est la seule voie de salut pour les pays africains, pour disposer d’offres d’électricité diversifiées pour attirer le privé dans le financement, la réalisation et la gestion des infrastructures.
 
Abdoulaye Dia représentant du  DG de la Senelec Mouhamadou Makhtar Cissé  a fait savoir  que le secteur de l’énergie est capitaliste et qu’il ne peut être soutenu par nos seules sociétés d’électricités, ni par nos seuls Etats qui ont par ailleurs des propriétés de tous ordres. Une occasion pour le Secrétaire général, de magnifier  le rôle joué par l’ASEA depuis sa création en 1970, dans la réflexion sur le secteur de l’énergie, mais aussi dans l’impulsion et la concertation des power pools.

 Selon son directeur général : « l’ASEA, dans son rôle de catalyseur et de facilitateur de l’intégration du secteur électrique africain a entrepris de promouvoir ce forum regroupant les pôles et élargi aux acteurs continentaux ici présents en vue de définir des stratégies et politiques consensuelles ».
     


Mardi 29 Mars 2016 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter