Thierno Bocoum: « La politique du chef de l’Etat est en déphasage avec les aspirations du peuple Sénégalais ».

Thierno Bocoum, par ailleurs député à l’Assemblé nationale et membre du parti Rewmi n’a pas été tendre avec le régime du Président Macky Sall. Selon lui : «La politique du chef de l’Etat est en déphasage avec les aspirations du peuple Sénégalais ». Il l’a souligné lors d’une conférence qu’il animait sur le leadership à l’université de Bambey.



 « Toutes les promesses contenues au niveau de ses différents programmes n’ont pas été tenues. Après avoir fait le tour du Sénégal, je pense  que le président de la république devait pouvoir identifier les urgences. C’est maintenant qu’on nous parle de plan d’urgence. Alors qu’elle devait être de mise depuis le début de son mandat », a souligné Thierno Bocoum.
Pour le militant Rewmiste, il faut un programme alternatif et concret. « Il faut un programme alternatif crédible. Il faut définitivement que l’on s’oriente sur les programmes des populations. On nous amène des programmes à la limite qui risquent d’être inopérant, parce que tout simplement pas conformes à la réalité », a-t-il dénoncé.

L’ex président du Conseil régional de Kolda Fabouly Gaye d’enfoncer le clou lors de cette rencontre. Il pense que le Président Macky Sall a déçu. "On ne peut pas diriger un pays suivant les concepts, suivant les slogans. Le peuple n’est pas en sécurité. Macky Sall a déçu, a trahi. Regardez ce qui se passe aujourd’hui au niveau des collectivités locales. Le peuple ne peut pas mener des activités normales. Je prends l’exemple de ma ville, Kolda où quotidiennement nous assistons à des coupures d’électricité. C’est déplorable. Regardez l’hôpital régional de Kolda les services sont sous équipés".

"Macky Sall était au Yoon Yokouté, subitement  il nous sert le Plan Sénégal Emergeant (PSE) qui n’est même pas connu par les populations de ce pays là", s’est désolé Thierno Bocoum dans les ondes de la radio Sud Fm.

« Un président de la république en moins de trois ans ne peut pas avoir trois Premiers ministres. Cela veut dire que le Président manque de vision. Cela veut dire que le président a jeté la responsabilité véritable de son échec au Premier ministre. C’est regrettable. Le premier ministre n’a pas les coudées franches. Nous pensons qu’un pays c’est une vision, c’est une feuille de route. Mais on voit que l’activité de Macky Sall se résume aux traques des dignitaires de l’ancien régime par les avocats pays par le contribuable Sénégalais. L’autre activité de Macky Sall c’est la restriction des libertés totales tout cela résumé constitue le problème… ». 


Dimanche 12 Juillet 2015 - 09:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter