Thierno Bocoum: « quand quelqu’un qui déclare la légalisation de l’homosexualité se retrouve en conseil des ministres, Bara Gaye ne doit pas être en prison »

Au chevet de Bara Gaye ce mardi même, Thierno Bocoum réclame la libération du jeune du parti Démocratique Sénégalais (PDS) et responsable de l’Union des Jeunesses Libérales et Travaillistes (UJTL) dans les liens de la détention depuis mai dernier pour « propos » jugés « irrévérencieux » contre le président Sall. Le rewmiste qui part du principe que « lorsqu’un compatriote qui déclare la légalisation de l’homosexualité se retrouve sur la table du conseil des ministres, Bara Gaye ne doit pas être en prison » se met en position défense et annonce qu’à « chaque fois qu’il y aura une manifestation quelconque ou une dénonciation pour la libération de Bara Gaye nous serons là. Ça c’est clair, c’est une question de principe".



Thierno Bocoum: « quand quelqu’un qui déclare la légalisation de l’homosexualité se retrouve en conseil des ministres, Bara Gaye ne doit pas être en prison »
La nomination de Me Sidiki Kaba n’est pas pour plaire au Rewmi d’Idrissa Seck notamment le  porte-parole des jeunes, Thierno Bocoum qui à l’issue de la visite qu’il a rendu à Bara Gaye ce mardi même au cap Manuel n’y va pas par quatre chemins pour lâcher ses missiles à l’encontre du président Sall.

« On ne peut pas tout simplement se sentir offensé parce que son nom est mêlé à une histoire de délivrance de passeport diplomatique à un homosexuel et faire la promotion dans son gouvernement de quelqu’un qui a déclaré publique qu’il faut légalisé l’homosexualité. Ce qui est une agression contre nos valeurs nos religieux et à la limite une offense contre le peuple sénégalais dans sa majorité ».

Pis, « je suis dans une logique de défense de libertés de défense de la justice », assène ce dernier qui fulmine « aujourd’hui nous pensons que lorsqu’un compatriote qui déclare la légalisation de l’homosexualité se retrouve sur la table du conseil des ministres, Bara Gaye ne doit pas être en prison » avant de préciser  dorénavant, « à chaque fois qu’il y aura une manifestation quelconque ou une dénonciation pour la libération de Bara Gaye nous serons là. Ça c’est clair, c’est une question de principe ».

Toutefois concernant le départ de Rewmi de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), Thierno Bocoum en laisse la primeur à son mentor Idy attendu sur la question demain mercredi.

« Vraiment ce n’est pas de mon ressort. Ce n’est pas à moi d'en parler », dit le chargé de communication de la formation orange.


Mardi 10 Septembre 2013 - 20:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter