Thiès-Attaques contre Idrissa Seck : Rewmi crient halte à l’APR, traite Aïda Mbodj de « criquet politique » et invite Oumar Gueye et Pape Diouf au bercail

La tension entre l’Alliance pour la république (APR) et Rewmi loin de s’apaiser, les deux camps se radicalisent et entraînent le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) dans leur frénésie. Face aux « attaques dont Idrissa Seck est la cible », les anciens de la formation orange ont tenu une Assemblée Générale, à Thiès, au cours de la quelle, l’APR, « l’instigatrice des attaques » en a pris pour son grade. La responsable libérale, Aïda Mbodj, quant à elle, s’est vue traiter de « criquet politique ». Soucieux de l’ambiance délétère qui sévit dans leur parti, ces anciens comptent prendre leur bâton de pèlerin pour jouer les bons offices entre Idrissa Seck et les ministres Oumar Gueye et Pape Diouf.



Thiès-Attaques contre Idrissa Seck : Rewmi crient halte à l’APR, traite Aïda Mbodj de « criquet politique » et invite Oumar Gueye et Pape Diouf au bercail
«Depuis quelques temps, Idrissa est paradoxalement la cible d’attaques injustifiées, à Thiès, qui est pourtant sa base politique. Ces attaques sont perpétrées par des gens confortablement assis dans des positions de pouvoir, des vociférateurs qui tentent d’utiliser le mensonge pour anéantir le président de Rewmi», a martelé le porte-parole du jour, Moustapha Ngom qui enfonce le clou, «ils seront laminés au soir des élections locales. L’APR dont la plupart des militants sont des transhumants du PDS, un parti à qui le Rewmi administre des raclées depuis 2007 malgré ses 7 ministres d’alors et leurs centaines de millions déversées à Thiès».
 
A Aïda Mbodj qui avait accusé Idrissa Seck, « de vouloir voler le PDS », le responsable de Rewmi rappelle le surnom de « Fantômas » que l’ancienne mairesse de Bambey avait servi à Wade en 1988 avant de « se transformer en criquet politique et s’arroger dans le même temps le droit de donner des leçons à Idrissa Seck ».
 
Décidé à freiner « cette vaste campagne de déstabilisation orchestrée contre Idrissa Seck », Moustapha Ngom sonne la mobilisation et annonce, sur les colonnes du journal "L'As", « les démarches entreprises par la section communale de Thiès des anciens du parti » de réconcilier leur leader d’avec les ministres de la pêche, Pape Diouf et de l’assainissement, Oumar Gueye », dont la situation au niveau de Rewmi est des plus troublantes en ce moment.


Mercredi 15 Mai 2013 - 17:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter