Thiès-Idrissa Seck aux apéristes: « Ils ne sont pas nos ennemis. Ils se sont égarés. Allez les chercher puisse qu'ils sont des Thièsois comme nous »



Thiès-Idrissa Seck  aux apéristes: « Ils ne sont pas nos ennemis. Ils se sont égarés. Allez les chercher puisse qu'ils sont des Thièsois comme nous »
Idrissa Seck a officiellement démarré sa campagne électorale. A la promenade des Thiois hier, le leader de Remi et sa coalition « And défar Thiès » ont galvanisé les militants. Le maire de Thiès a débuté son activité par des audiences qu'il a accordées aux militants dans son quartier général, le cyber campus. Revigoré par la mobilisation lors de la caravane orange, le maire de Thiès, était d'avis que la rencontre pouvait se limiter à des salutations et attendre le 29 juin pour ensuite jouir de leur victoire éclatante qu'ils auront exprimait par la voie des urnes. Selon lui, « en réalité, les Thiois n'aiment qu'Idrissa Seck, et lui n'aime que les Thiessois ».


Ainsi, Idrissa Seck fait savoir, qu'il veut faire de Thiès la première ville du Sénégal. Donc, il ne considère pas les partisans de la mouvance présidentielle comme des ennemis et moins des adversaires. A l'en croire, Thierno Alassane Sall lui avait dit que son père ne voulait plus voir les tenants de l'Ancien Régime quand, il y avait les problèmes avec Wade. « Ils ne sont pas nos ennemis. Ils se sont égarés. Allez les chercher puisse qu'ils sont des Thièsois comme nous », lâche Idrissa Seck. Il promet aussi d'achever ses projets une fois réélu à la tête de la municipalité. En outre, il annonce le transfert de son cabinet d'affaires à Thiès pour être plus proche de ses concitoyens.
 


Mardi 17 Juin 2014 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter