Thiès : Retour à la normale de l’eau : Les populations dénoncent le «Wax waxeet» de la Sde

Les populations des quartiers de Mbour I, Mbour II, Mbour III, Grand Standing et Sud Stade continuent d’exiger une alimentation normale en eau. Regroupées autour d’un Comité de suivi, de veille et d’alerte, ces populations s’indignent de la promesse non tenue de la Sénégalaise des Eaux qui tarde à rétablir l’eau à la date du 30 octobre 2015 passée. En Assemblée générale hier, elles ont interpellé les autorités sur l’urgence d’une prise en charge effective de cette question qui date de plus de 10 ans et la réparation «du tort causé aux abonnés de la Sde».



Thiès : Retour à la normale de l’eau : Les populations dénoncent le «Wax waxeet» de la Sde
L’espoir de voir l’eau couler des robinets dans les quartiers précités de Thiès  tarde toujours à ce concrétiser et cède la place au désespoir. La promesse de la Sénégalaise des eaux (Sde) de rétablir la fourniture d’eau dans les quartiers de Mbour I, Mbour II,Mbour III, Grand Standing et Sud Stade ce 30 octobre 2015 n’a pas été finalement respectée. En Assemblée générale hier, le Comité de suivi, de veille et d’alerte du collectif desdits quartiers s’indigne et dénonce la «désinvolture de la Sde» dans la gestion de la pénurie récurrente d’eau dans leurs quartiers vieille de dix ans.

Et, à l’expiration du délai sans eaux, « la Sde nous a encore conviés à une rencontre pour décliner une position qui sonne comme un wax waxeet», s’étrangle Abdou Aziz Diop membre dudit collectif. Pour toute explication, «ils ont évoqué des pannes techniques de dernière minute et n’ont même pas avancé une autre date pour le retour à la normale et la fin du calvaire des populations obligées aujourd’hui de recourir aux charrettes, aux puits traditionnels pour s’approvisionner en eau», regrette le coordonnateur du Forum civil à Thiès,  Abdou Aziz Diop, dans les colonnes du journal le Quotidien.

« Pourtant la Directeur  générale de la Sde Abdoul Ball  suite à une rencontre avec les populations  avait solennellement pris l’engagement ferme de résoudre définitivement le problème à la date du 30 octobre pour que Thiès ne connaisse plus ces difficultés d’alimentation en eau. Mais au finish, la montagne a accouché d’une souris et le 30 octobre, en lieu et place d’une distribution correcte de l’eau dans ces quartiers.

Khadim FALL

Jeudi 5 Novembre 2015 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter