Thiès : Thierno Alassane Sall fusille la gestion d'Idrissa Seck

Accusé d’avoir tout mis dans le bilan de la municipalité, l’adjoint au maire Yankhoba Diattara a subi les foudres du ministre des Infrastructures, Thierno Alassane Sall. C’est lors d’un meeting tenu ce week-end au quartier Gouye Sombel. Idrissa Seck aussi en a pris pour son grade.



Le meeting initié ce week-end au quartier Gouye Sembel à Thiès par le responsable local de l’Alliance Pour la République (APR), Souleymane Ciss, a été l’occasion pour Thierno Alassane Sall, de solder les comptes avec la municipalité de Thiès. Il s’est déchaîné sur le premier adjoint au maire Yankhoba Diattara, accusé de vouloir mette la réalisation de certaines routes construites dans le périmètre communal par l’Etat du Sénégal, dans le bilan du magistère de Rewmi à la tête de la municipalité. Il s’agit des routes de Diakhao, Sofraco, Cité Malick Sy, Parcelles Assainies.

 Selon le ministre des Infrastructures et Transports terrestres,  qui veut rétablir la vérité des faits, c’est lors d’une rencontre publique à Diakhao que les populations ont souhaité la réalisation de ces routes et elles ont été intégré dans les projets du ministère et réalisées. « J’ai été scandalisé et écœuré d’entendre Yankhoba Diattara dire d'aussi graves contre-vérités. Si les politiciens sont traités de tous les noms d’oiseaux, c’est par la faut de gens comme lui, qui non pas été à la bonne école… », assène-t-il.

 « La mairie a fait chou blanc pour avoir géré la cité, l’état civil et le foncier dans la plus grande opacité" scande Thierno Alassane Sall qui ajoute qu’elle ferait mieux de répondre à l’interpellation des mareyeurs qui ne demande un terrain pour se livrer à leurs activités économiques… ». 


Lundi 16 Décembre 2013 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter